septembre 2020 archive

Ils sont en forme nos jeunes espoirs !

Ils sont en forme nos championnes et champions ! A l’image d’Elisa Gastineau qui pulvérise son record personnel sur le 800 m au meeting de Paimpol.

Six athlètes de l’ACRLP avaient atteint les minimas pour participer au meeting de Paimpol. Et ils ont tous réalisé de bons chronos.

A commencer par Elisa Gastineau qui pulvérise son record personnel sur le 800 m de 4 secondes. Avec un temps de 2’12″80, elle se rapproche d’une performance à 1 000 points (945 ; performance de Nationale 3) et surtout elle enregistre le 6e temps français sur cette distance et dans cette catégorie (junior). Elle remporte la finale de ce 800 m devant Pauline Nonotte, l’espoir du Stade Brestois.

Les résultats du meeting de Paimpol.

Et avant ce bel exploit, elle était déjà qualifiée pour le championnat de France jeunes qui aura lieu à la mi-octobre à Lens.

Son cousin, Yvan le Fur, sera lui aussi de ce déplacement à Lens. Record personnel également pour lui sur le 800 m en 1’56″18 alors qu’il avait mené la course. Il termine 4e de la finale. Une performance qui le propulse au niveau IR1 qui lui permet de rentrer dans le top 10 français chez les cadets.

Maïwenn Pellé et Jérémy Bohélay font aussi sauter leurs chronos personnels : 2’23″50 pour la cadette et 2’00″72 pour le senior ; deux performances de niveau interrégional (IR3).

Enfin, Typhaine Le Gal et Jules Kerjean sont, respectivement, 4e et 11e de leur finale sur 800 m avec de temps de 2’26″47 et de 2’05″57.

A noter autrement que d’autres athlètes étaient, eux, en lice au meeting de Larmor-Plage.

On retiendra les très bons chronos des cadets Kalifa Traoré sur le 400 m (53’32, niveau IR4) et Julien Moy sur le 200 m (23’59 ; niveau R1).

Retrouvez tous les résultats du meeting de Larmor-Plage : ici.

Enfin, on peut également citer la belle performance du duo Marina Botland et Quentin Dupont qui termine 5e relais mixte sur le 52 km du trail de Brocéliande.

Coupe de France : le relais mixte juniors médaillé de bronze !

Quel exploit ! L’équipe mixte de relais 4 x 1 000 m de l’ACRLP revient de la Coupe de France avec une très belle médaille de bronze.

Qualifiée pour la première fois de son histoire pour une compétition de niveau national, l’ACRLP (Pontivy, Locminé Ploërmel) ne s’est pas déplacée pour rien du côté de Lyon où avait lieu, à Vénissieux plus précisément, la Coupe de France d’athlétisme.


Deux filles et deux garçons


Car le relais 4 X 1 000 mixte des juniors y a réalisé un superbe exploit en revenant de ce long déplacement avec une belle médaille de bronze autour du cou.
Il faut dire que leur coach Rémi le Yaouanq y croyait dur comme fer même s’il savait que la concurrence était des plus rudes.
« Je me disais en moi-même que si l’on arrivait à rentrer dans les six premiers, ce serait déjà une très belle performance ».
Mieux, les deux pontivyennes, Marine Le Dour et Elisa Gastineau, mettaient parfaitement sur orbite le relais Acrlpiste.
« Pour Jules (Kerjean) et Yvan (Le Fur), il fallait ensuite assurer et tout faire pour que ça ne revienne pas derrière ».


A 19 secondes de l’or


Avec un temps de 11’19’29, les quatre athlètes ont fait plaisir à leur coach en battant, chacun d’entre eux, leur record personnel. Le relais Acrlpiste termine à seulement 13 secondes de la médaille d’argent et à 19 secondes de l’or. Sur 11 minutes de course, les écarts sont donc minimes.
« On ne pouvait pas espérer. Les deux formations devant étaient au-dessus du lot. Mais pour mes jeunes, c’est fabuleux. Pour le club, c’est sans conteste le meilleur résultat jamais obtenu à ce niveau ».
Une belle récompense pour Rémi le Yaouanq qui se donne sans compter pour ses protégés. Qui, sur ce coup, le lui ont bien rendu !
Rappelons aussi que cette même équipe avait déjà fait parler d’elle en remportant le titre de champion de Bretagne de relais mais en cross-country, l’hiver dernier.


Les cadets 9e


On notera aussi au passage qu’une autre équipe de l’ACRLP était aussi au départ de cette Coupe de France : l’autre relais mixte, celui des cadets. Et ces derniers ont aussi réalisé une sacrée performance en rentrant dans le top 10 (sur 19 équipes au départ) grâce à Maïwenn Pellé, Romane Le Bihan, Ewen Connan et Mathis Le Bihan.
Décidément, voilà bel et bien une génération dorée pour l’ACRLP qui espère bien que ces jeunes continueront encore à progresser et à faire parler d’eux. Personne, au club, n’en doute.