octobre 2020 archive

Ces athlètes qui figurent dans le top 30 des performances françaises

Avec le reconfinement, la saison d’athlétisme et celle de cross sont tronquées en 2020. Et dire que certains de nos athlètes, chez les jeunes, avaient obtenu leur billet pour participer à des championnats de France.

Des compétitions nationales qui n’ont finalement pas eu lieu au grand dam de ces jeunes qui avaient tant donné pour atteindre ce niveau.

Alors, on va leur rendre hommage en citant, notamment, quatre d’entre eux. Trois beaux espoirs qui, grâce à leurs performances et à leur investissement sans faille à l’entraînement, sont rentrés cette année, dans le top 30 des meilleurs Français de leur catégorie d’âge.

A commencer par Elisa Gastineau qui a réalisé le 6e chrono français sur le 800 mètres chez les juniors filles avec un temps de 2’12″80. La voilà classée cette année athlète de niveau national (N4).

Sa camarade, Marine Le Dour, toujours chez les juniors filles, a le 11e chrono français sur le 2 000 mètres steeple en 7’30″27. Et le 25e chrono sur le 400 mètres haies en 68″73.

Chez les garçons, c’est le cadet Yvan Le Fur qui s’adjuge le 15e temps sur le 800 mètres avec un temps de 1’56″18. Alors que Luc Bénassi obtient le 17e chrono (56″66) sur le 400 mètres haies dans la même catégorie d’âge.

Mais l’ACRLP a aussi brillé par équipe avec trois relais et une équipe de niveau national.

Par équipes aussi

A commencer par la troisième meilleure performance française pour le relais 4 x 1 000 mètres mixte juniors en 11’19″29, composé de Marine Le Dour, Elisa Gastineau, Yvan Le Fur et Jules Kerjean.

Dans la même discipline, l’équipe cadette mixte réalise, elle, le 9e chrono en 12’10″03. Le relais était composé de Maïwenn Pellé, Romane Le Bihan, Ewen Connan et Mathis Le Bihan.

Belle surprise aussi avec le 5e temps du relais minimes filles sur le 4 x 60. Avec un temps de 31″27 réalisé par Kézia Calligny, Eliza Brohan, Julie Queffélec et Romane Molé.

Enfin cette même équipe des minimes filles (à laquelle on ajoute Lou-Ann Guitton et Morane Perrault) a terminé à la 29e place du challenge nationale Equip’Athlé.

Autant de très bon résultats au niveau national qui prouvent que même dans un « petit » club, il peut y avoir de grandes… stars.

Voici par ailleurs, les athlètes du club les mieux classés :

  • Classés N4 : Elisa Gastineau (JUF) – Claire Le Puil (SEF).
  • Classés IR1 : Maïwenn Josse (ESF) – Yvan Le Fur (CAM)
  • Classés IR2 : Maïwenn Pellé (CAF) – Fabrice Chérel (VEM) – Emmanuel Cheval (VEM) – Jules Kerjean (JUM).
  • Classés IR3 : Kézia Calligny (MIF) – Marine Le Dour (JUF) – Jérémy Bohelay (SEM) – Jacques Emeraud (VEM) – Ludovic Josse (VEM).
  • Classés IR4 : Typhaine Le Gal (JUF) – Louise Matécat (JUF) – Morane Perrault (MIF) – Julie Queffélec (MIF) – Aboubacar Bass (CAM) – Luc Bénassi (CAM) – Benoît Chollet (SEM).

Les minimes filles dans le top 30 français !

Les six filles de l’ACRLP qui ont participé à cette finale nationale à Tours (de gauche à droite) : Kézia Calligny (Locminé), Eliza Brohan (Pontivy), Julie Queffélec (Pontivy), Lou-Anne Guitton (Pontivy), Romane Molé (Pontivy) et Morane Perrault (Ploërmel).

L’équipe des minimes filles de l’ACRLP a vécu une superbe aventure en réussissant à se qualifier pour la finale nationale du challenge Equip’Athlé, support en quelque sorte des championnats de France pour cette catégorie. Une compétition qui avait lieu les 24 et 25 octobre au stade Grandmont de Tours.

Face aux cadors de la discipline, les filles entraînées par les deux Rémi (Bellec et Le Yaouanq) mais également Julien Gombaud et Rachid Seddiki ont beaucoup appris lors de ce déplacement. Tout en réalisant une superbe performance puisqu’à l’issue de la première journée, elles étaient classées à là 5e place sur les 46 formations présentes à cette grande finale ! Incroyable mais vrai !


Les jeunes filles ont, en effet, réalisé des courses presque parfaites lors de cette première journée avec notamment les performances de Julie Queffélec (7’41’’60) et Lou-Anne Guitton (8’07’25) sur le 2 000 mètres. Beau chrono aussi de Kézia Calligny sur le 80 m haies (13’’04). Alors que Romane Molé explosait son record sur la même épreuve (13’’25).

Les coaches ont été très présents durant les épreuves pour accompagner au mieux les jeunes filles.


Mais les coaches savaient que la seconde journée serait plus compliquée avec les sauts et les lancers. Et malgré le nouveau record personnel de Julie Queffélec au triple-saut (9 m 93) et les barres à la hauteur de 1 m 42 pour Romane Molé et Morane Perrault, l’équipe a chuté dans le classement général final pour atteindre néanmoins la 29e place avec un total de 378 points. Il faut dire aussi que contrairement à des clubs de ce niveau, elles n’ont pas pu compter sur les points supplémentaires accordés à ceux qui avaient déplacé un ou plusieurs jeunes juges.

Handicapées mais toujours aussi volontaires, elles peuvent s’enorgueillir d’être pour cette compétition, le deuxième club breton classé sur le plan national, derrière la grosse locomotive qu’est le HBA (Haute Bretagne Athlétisme). Elles devancent même pour cette finale le Stade Brestois et l’UACA, les deux autres clubs bretons qui étaient aussi qualifiés.

Eliza Brohan et Julie Queffélec au départ du 120 m.

Si l’esprit d’équipe a transcendé les filles à l’image de leur relais 4 x 60 m (8e temps français), on notera que sur le plan individuel, au classement final du triathlon, Julie Queffélec (Pontivy) termine à une remarquable 51e place (11e performance française au triple-saut) ; Morane Perault (Ploërmel) est 59e, Kézia Calligny (Locminé), 61e.
Voilà, en tous les cas, de quoi permettre à ces jeunes championnes d’engranger de l’expérience pour les prochaines saisons, elles qui ne sont que minimes.

Les résultats des filles

Julie Queffélec (94 points) : 16″73 au 120 m ; 7’41″60 sur 2 000 m ; 9 m 93 au triple-saut.

Morane Perrault (93 points) : 32″77 au 200 m haies ; 4 m 60 à la longueur ; 1 m 42 à la hauteur.

Kézia Calligny (92 points) : 10″83 sur 80 m ; 13″04 sur 80 m haies et 4 m 20 à la longueur.

Eliza Brohan (86 points) : 16 »66 sur 120 m ; 3’28″76 sur 1 000 m ; 8 m 81 au poids.

Lou-Anne Guitton (82 points) : 8’07″25 sur 2 000 m ; 8 m 04 poids ; 17 m 99 au disque.

Romane Molé (82 points) : 13″25 au 80 m haies ; 1 m 42 à la hauteur ; 16 m 99 au disque.

Le classement du Top 10 :

1475 ptEA ST QUENTIN EN YVELINES
2455 ptCLERMONT ATHLETISME AUVERGNE *
3454 ptATHLETISME SUD 17*
4448 ptCS BOURGOIN-JALLIEU *
5442 ptAS AIX-LES-BAINS*
6436 ptEA BOURG-EN-BRESSE*
7436 ptENTENTE JURA CENTRE ATHLETISME
8431 ptATHLETIC SUD VENDEE *
9418 ptATHLE PROVENCE CLUBS*
10417 ptHAUTE BRETAGNE ATHLETISME *

Un préparateur mental échange avec les athlètes

La section pontivyenne a fait intervenir Patrice Veglio, préparateur mental, auprès des jeunes athlètes de la catégorie minimes.

Patrice Veglio (à droite) est notamment préparateur au club de foot de Locminé.

« Les jambes, c’est 30 %. Le mental, 70 % ». Patrice Veglio, préparateur mental qui accompagne depuis 4 ans maintenant les joueurs de foot de la Saint-Colomban de Locminé, est intervenu, à la demande du coach Remi Le Yaouanq, auprès des jeunes de la catégorie minimes.

Notamment des minimes filles qui participeront samedi 24 et dimanche 25 octobre, à la grande finale nationale du challenge Équip’Athlé à Tours.

Une intervention qui a donc permis de mettre en lumière l’importance du mental dans la préparation des athlètes.

Les minimes filles et leurs parents eta inv à cet échange.

De la motivation à la fixation d’objectifs, en passant par la confiance en soi, la concentration ou encore la gestion du stress, chaque athlète peut très largement améliorer ses performances s’il maîtrise au mieux tous ces paramètres.

Patrice Veglio a aussi parlé des routines à mettre en place dans le but de faire barrière aux discours internes parasitaires. « Il s’agit de permettre à un athlète qui doute et qui a peur de ne pas réussir, de gommer ses pensées négatives par une performance qui l’a mis en valeur où il a atteint son objectif ». Des lors, il se sentira plus en confiance et il aura un sentiment de bien-être. Et il pourra s’exprimer pleinement lors de son épreuve.

Cette conférence-débat pourra aussi être proposée par la section à d’autres catégories.

En attendant, souhaitons bonne chance à l’équipe des minimes filles qui aura fort à faire le week-end prochain à Tours, face aux meilleurs athlètes français.

Equip’Athlé. La superbe performance des minimes filles

Les minimes filles et garçons étaient en compétition samedi 10 octobre sur la piste de Pont-L’Abbé. Il s’agissait du challenge Equip’Athlé et de la zone ouest comptant pour le championnat de Bretagne.

Le relais 4 X 60 m qui a fait tomber le record du Morbihan (de gauche à droite : Eliza Brohan, Kézia Cqalligny, Julie Queffélec et Romane Molé).

Et face à des clubs de gros calibre comme le Stade Brestois, Quimper Athlétisme, l’APLO Lorient ou encore l’AP Vannes, les jeunes filles de l’ACRLP ont réussi l’exploit de remporter leur poule !

Record du Morbihan pour le relais

Il faut dire que cette belle génération avait parfaitement débuté sa journée en s’adjugeant le relais 4 x 60 m grâce à un superbe temps de 31″27. Une performance exceptionnelle qui les place au 4e rang des chronos français. Eliza Brohan, Kézia Calligny, Julie Queffélec et Romane Molé chipent aussi le record du Morbihan à l’APLorient qui datait de 2019. Et bien évidemment, le record du club.

Au triple saut, Julie Queffélec remporte aussi le concours avec un bond à 10,09 m, nouveau record personnel qui ne sera cependant pas enregistré car il y avait un vent favorable trop important (+2,7).

Kézia Calligny réalise aussi deux belles courses sur le 80 m (2e en 10′ »70) et le 80 m haies (13″29). Tout comme Morane Perrault sur le 200 m haies (2e en 32″83) ou encore Eliza Brohan sur 1 000 m (3’21″79).

Au final, au classement du triathlon, Julie Queffélec se classe à une excellente 4e place sur 50 engagés. Elle tutoie les 100 points (98) et se classe désormais au niveau IR4. Kézia Calligny, Morane Perrault et Eliza Brohan sont, elles aussi, dans le top 10 (8e et 9e ex-aequo).

Performances individuelles

D’autres jeunes filles se sont aussi distinguées en individuel (elles ne faisaient pas partie de l’équipe pour le challenge). C’est le cas de Youna Dejour qui réalise un très bon temps sur 2 000 m (7’48″53), juste devant Anna-Claire Prémont (7’54″57) et Lou Bellec (7’54″87).

Chez les garçons, on savait que ce serait plus compliqué, le club n’étant même pas sûr de pouvoir former une équipe. Mais ils se sont bien mobilisés pour tenter de se défendre au mieux.

L’ACRLP était le club le plus représenté à cette compétition.

Au challenge, l’équipe termine donc à la 6e place avec 247 points. Les meilleures performances de la journée étant à mettre à l’actif de William Guimené sur 1 000 m (2’51′ »57).

Reste maintenant à attendre patiemment les clubs qualifiés pour la finale nationale qui se déroulera le week-end des 24 et 25 octobre à Tours. Bien placée en troisième position de la région Bretagne derrière le HBA (411 pts) et l’UA Côtes d’Amor (376 pts), le club croise les doigts…

TOUTES LES PHOTOS DE LA COMPETITION

TOUS LES RESULTATS DE LA COMPETITION

Le classement final des filles : 1. ACRLP (372 points), 2. Stade Brestois (366 pts), 3. Quimper Athlétisme (350 pts), 4. APLorient (347 pts), 5. AP Vannes (337 pts), 6. CA Pont-l’Abbé (331 pts), 7. Iroise Athlétisme (259 pts), 8. Concarneau Athlétisme (249 pts), 9. Le Souffle des Abers (259 pts), 10. Léon Trégor (229 pts).

Morane Perrault à la hauteur.

Le classement final des garçons : 1. Quimper Athlétisme (377 pts), 2. Iroise Athlétisme (376 pts), 3. AP Vannes (337 pts), 4. APLorient (319 pts), 5. Stade Brestois (300 pts), 6. ACRLP (247 pts), 7. CA Pont-L’Abbé (234 pts), 8. léon Trégor Athlétisme (219 pts), 9. Le Souffle des Abers (208 pts).

Bretagne sur piste. 4 titres et 14 médailles pour les cadets et juniors de l’ACRLP

Les jeunes athlètes de l’ACRLP ont encore fait parler d’eux lors de ces championnats de Bretagne sur piste.

Les championnats de Bretagne sur piste pour les cadets et juniors ont eu lieu à Montfort-sur-Meu près de Rennes. L’occasion pour l’ACRLP de mettre en scène la relève de demain. Et quelle relève ! Car, l’entente Locmin-Pontivy-Ploërmel revient de cette compétition avec quatre titres et treize médailles !


Les médaillés d’or


Luc Benassi (Ploërmel) continue d’affoler les chronos en ce moment en s’adjugeant le titre sur le 400 m haies et en signant un nouveau record personnel (56’’66), de niveau IR2.
Individuellement, la palme revient à Marine Le Dour (Pontivy) qui réalise un doublé sur 400 m haies et 2 000 m steeple, même si sur la seconde épreuve, la concurrence n’existait pas puisqu’elle était la seule junior en course. Marine termine 4e en 7’48’’18 sur une discipline qui n’est pas sa spécialité. Par contre, elle remporte la finale du 400 m haies en 68’’78 (niveau Interrégional 3).
Maïwenn Pellé (Pontivy) confirme elle aussi en terminant 4e du 800 m et première cadette en 2’25’’72. Elle est donc championne de Bretagne sur cette distance (niveau IR4).


Une belle relève


Parmi les autres performances de la journée (niveau IR), citons Elisa Gastineau sur le 800 m (2’17’’14 – IR1), son cousin Yvan Le Fur sur la même distance (1’57’’01 – IR2), mais aussi Jules Kerjean (Locminé) sur le 800 m juniors (1’59’’00 – IR2).
Et à un degré moindre, celles et ceux, lors de ces championnats, ont atteint un niveau de IR4 : Typhaine Le Gal (Locminé) sur le 800 m juniors (2’26’’71), Victor Le Pottier (Locminé) à la hauteur (1 m 86), Ewen Connan (Ploërmel) sur le 800 m cadets (2’02’’14), Lucas Gillet (Ploërmel) sur le 1 500 m cadets (4’13’’1), Kalifa Traoré (Pontivy) sur le 400 m cadets (53’16).

TOUTES LES PHOTOS (de Monique)

TOUS LES RESULTATS DE LA COMPETITION

Interclubs. Filles et garçons de l’ACRLP en finale


Une partie de la délégation de l’ACRLP qui a défendu les couleurs du club à Vannes.

En s’adjugeant la 2e place pour les filles et la 4e place pour les garçons, les deux équipes de l’ACRLP seront présentes à la grande finale à 16, le 25 octobre à Caen.
C’est une nouvelle formule à laquelle ont eu le droit les athlètes à l’occasion des interclubs qui se sont déroulés sur la piste de Kercado à Vannes.
Plus de 200 athlètes provenant de onze clubs bretons se sont lancés dans ce tour initialement qualificatif pour la finale interrégionale qui aura lieu le 25 octobre, normalement à Caen. Dans la catégorie Nationale, chaque club devait présenter un athlète par discipline dans la division masculine et une athlète par discipline dans la division féminine. Dans la catégorie Promotion, il était possible d’engager une équipe mixte.
Et à ce petit jeu, les athlètes de l’ACRLP ont largement atteint leur objectif puisque les filles comme les garçons ont obtenu leur billet pour la finale à 16 en dépassant la barre des 10 000 points.
« Le bilan est en effet, très bon, commentait l’entraîneur pontivyen, Rémi Le Yaouanq, à l’issue de cet unique tour. Nos jeunes ont montré qu’ils pouvaient donner du fil à retordre aux meilleures formations bretonnes comme le HBA ».


Chez les filles


Les filles terminent 2e derrière l’insaisissable Haute Bretagne Athlétisme, mais devant le Quimper Athlétisme et l’AP Vannes.
Parmi les meilleures performances du jour, on citera celle d’Elisa Gastineau qui réalise son deuxième meilleur temps en carrière sur le 400 m avec un chrono de 61’’02 (soit une performance à 803 points, classée athlète IR3 – interrégional 3). Sa copine Marine Le Dour fait aussi bien en réalisant sa meilleure performance sur 400 m haies (67’’77, classée IR2).
Le relais 4 x 100 m crève aussi l’écran avec un temps de 53’10 (785 pts). Il était composé de Louise Matécat, Marine Le Dour, Lucie Taillard et Elisa Gastineau.
À noter aussi le record personnel sur 3 000 m de Claire Le Puil (10’52’’38 ; 761 pts). Ou encore le bond à 4 m 68 de Léna Janvier à la longueur (715 pts).


Chez les garçons


Chez les garçons, l’équipe termine à la 4e place avec un total de 10 937 pts, à peine 50 points de l’AP Vannes, 3e.
Très bon chrono de Luc Benassi sur le 400 m haies (58’’73 ; soit 769 pts), alors qu’Aboubacar Bass en a profité pour battre son record personnel sur 100 m en 11’47. Mais avec un vent trop favorable, ce temps ne sera pas homologué.
On citera aussi les belles prestations de Julien Moy (23’’58 sur le 200 m et 6 m 05 à la longueur), de Victor Le Pottier (1 m 83 à la hauteur) et d’Yvan Le Fur qui faisait là ses débuts sur le 400 m, lui qui est habitué à courir sur plus long (52’’79). beau record personnel enfin pour Jérémy Bohélay (9’10 sur le 3 000 m).

TOUS LES RESULTATS DES INTERCLUBS

Place désormais au championnat de Bretagne cadets et juniors ce samedi 3 octobre à Montfort-Sur-Meu (35). L’ACRLP y dépêchera une vingtaine d’athlètes avec, espérons-le, plusieurs médailles autour du cou.
Suivra le championnat de Bretagne Equi’Athlé pour la catégorie des minimes, le samedi 10 à Pont-L’Abbé.