«

»

Auray-Vannes : ils ont…mouillé le maillot !

Arlette Pïchot

Plusieurs ACRLPistes ont défié la chaleur sur le semi-marathon et le 10 km d’Auray-Vannes. Et nombreuses ont été les défaillances en fin de parcours, l’atmosphère devenant étouffante en fin de circuit du côté de la côte du Vincin.

Mais félicitations à toutes et à tous car ils sont allés au bout d’eux-mêmes pour passer la ligne d’arrivée.

Sur le semi-marathon, la palme revient à Arlette Pichot qui s’adjuge la victoire dans sa catégorie (VH1) en avalant l’épreuve en 1h29’24 (138e au général).

Chez les hommes, la meilleure performance du jour est à mettre l’actif de Fabrice Chérel qui boucle le parcours de 1h18’27 et termine 6e VH1. Belle course aussi de Sébastien Gautier qui rentre aussi dans le top 10 de la catégorie VH1 avec une 41e place et un temps de 1h21’32. Sans oublier Jean-Paul Carafay qui, avec un chrono de 1h40’03 se classe 11e VH3.

Fabrice Chérel.

Les autres coureurs : Didier Tanguy (1h41’15) – Mickaël Cargouët (1h44’42) – Bernard Cabelguen (1h45’46) – Yvon Carel (1h48’01) – Nathalie Hélary (2h07’36) – Rémi Le Yaouanq (2h18’11) – Racid Seddiki (2h29’37) – Caroline Simon (2h50’38).

Sébastien Gauthier

Sur le 10 kilomètres, là aussi, la chaleur n’a pas permis de réaliser des chronos records. Thierry Collet, toujours là, offre au club le meilleur classement (10e) avec un temps de 35’. Jérémy Bohelay se classe à la 38e place avec un chrono de 35’51 et Christian Macé est 55e avec un temps de 36’59. La première féminine est Solène Guillemet (113e – 40’44).

Les autres coureurs : Jean-Christophe Le Paih (38’28) – Claire Le Puil (43’15) – Florence David (46’35) – Yoann Magré (46’46) – Martine Lamour (49’55) – Typhaine Le Gal (53’07) – Sterenn Lamour (53’23) – Brigitte Bolzec (54’16) – Elisa Gastineau (55’10) – Chantal Gastineau (55’40) – Lou -Anne Ogé (1h02’07) – Monique Carel (1h04’46).

Jean-Paul Carafray

Didier Tanguy

Bernard Cabelguen

Yvon Carel

Rémi Le Yaouanq