«

Jean-Christophe Le Paih : du football à la course à pied, il n’y avait… qu’un pas !

Jean-Christophe Le Paih a 31 ans. Il est marié, a deux enfants et est responsable magasin en grande distribution à prédominance alimentaire. Il réside à Cléguérec.

1 – De quand date votre première licence à l’ACRLP ? Et pourquoi avoir choisi l’ACRLP ?

Ma première licence à L’ACRLP date d’août 2016.

Pour tous dire, je ne pensais pas un jour signer dans un club d’athlétisme. C’est par hasard que je suis venu dans ce club. Un jour, j’ai fait la rencontre de Laurent au Carrefour contact de Cléguérec. On en est venu à parler de sport et à ce moment précis, il m’a dit de venir essayer un entraînement à Pontivy sans connaître réellement le club de l’ACRLP. Je suis allé dans l’inconnu.

2 – Vous êtes-vous déjà essayé à d’autres discplines sportives ? Lesquelles ?

Ma discipline était le football, c’est d’ailleurs le sport que j’ai pratiqué depuis l’âge de 5 ans et j’ai mis un terme à ce sport à l’âge de 28 ans pour la course à pied.

3 – Pourquoi courez-vous ? Qu’est-ce que cela vous apporte ?

J’ai toujours couru. Avant, je le faisais pour m’entretenir et préparer la saison de foot à venir.

Maintenant, je cours, car je me suis rendu compte que je progressais dans cette discipline et aussi parce que cela me permet d’oublier les petits soucis du quotidien. Ça permet de me vider la tête.

4 – C’est quoi votre spécialité dans la discipline (le fond ? La vitesse ? Un lancer ? Etc.) ?

Ma spécialité est le demi fond sans oublier le 3 000 m steeple et bien sûr le cross country qui reste du demi fond

5 – Depuis que vous êtes licencié à l’ACRLP, quelle est, pour vous, votre meilleur résultat ou votre plus belle course ?

Mon meilleur résultat est celui du 10 km Plogonnec-Quimper avec un chrono de 35’08. Cependant, ma plus belle course était celle de l’île d’Arz cette année car au niveau de gestion de course, c’était super et de se retrouver tous ensemble pour un week-end, c’est top !

6 – Quels sont vos objectifs sportifs à court terme ?

M’améliorer sur 10 km et continuer à progresser dans le cross country.

7 – Votre point fort dans la course à pied ?

Je n’ai pas vraiment de point fort. Cela dit, c’est mon assiduité à venir aux entraînements. C’est ce qui me fait progresser de jours en jours et la bonne humeur qui joue un rôle important.

8 – Et votre point faible ? Là où vous vous devez de vous améliorer…

Les techniques de courses.

9 – Vous mangez quoi avant une course ?

Je mange des pâtes, du riz le plus souvent avec soit du poisson ou de la viande blanche.

10 – C’est qui votre « pote » d’entrainement ? Celle ou celui avec qui courir est un plaisir ?

Mon pote d’entraînement est Jérémy Bohelay car dès qu’on est ensemble tout paraît tellement plus facile et on essaie d’apporter toujours la bonne humeur aux entraînements. C’est très important dans la vie d’un groupe.

Il est vrai que pour le moment Jérémy est un cran au dessus. Cela reste pour moi un objectif à aller chercher.

11 – Quand vous ne courez pas, vous faites quoi (autres loisirs) ?

Je fais également du VTT et de la natation, ça c’est plutôt le côté sportif.

Sinon, j’adore le cinéma et les voyages et le plus important, c’est le temps passé avec ma femme et mes enfants car ce sont eux qui me font passer les plus bons moments de ma vie.