Tag: ACRLP

Sur tous les fronts…

image
L’ACRLP était sur tous les fronts ce week-end. Car en plus des championnats de France de cross-country (photo ci-dessus : les masters hommes) et du semi-marathon de Paris, d’autres représentants étaient en lice sur d’autres épreuves. Alors, on fait le point.

– Championnat de France de cross-country :

Masters hommes : Thierry Collet 56e en 37’24 – Hervé Lassimonne 197e en 39’40  – Thierry Gégourel 210e en 39’48 – Fabrice Cherel 260e en 40’20 – Sebastien Gautier 294e en 41’03 – Laurent Josset 301è en 41’13

Elites hommes : Ludovic Josse 100e en 42’37 – Jacques Emeraud 142e en 43’13 – Antoine Launay 423e en 49’32.

Elites femmes : Solène Guillemet 193e en 33’32.

Juniors filles : Lucie Duval 219e en 25’54.

Cadets : Hugo Le Fur 177e en 23’42 – Elie Le Sourn 232e en 24’12.

– Semi-marathon de Paris :

Christophe Vanoc 43e 1h12’59 (record personnel).- Xavier Etienne 1h18’39 (RP) – Cédric Raffin 1h19’22 (RP) – Anthony Le Bot 1h20’52 – Didier Quéro 1h24’14 – Anthony Desnos 1h25’31 – Ludovic Rio 1h27’40 – Ronan le Jossec 1h36’25 (RP).
image

– Semi-marathon de Trégueux :

Béatrice Bovier termine 113e (et 2e dans sa catégorie V1 femmes) en 1h36’38 ; Dany Bovier, lui, est 195e en 1h45’46.

– Courses d »Arradon :

Sur le 30 km, Mickaël Offret termine 65e en 2h25’56 (RP) (photo ci-dessous).
Sur le 15 km, Ludovic Arthur est 11e ; Yvon Carel est 60e en 1h09’54.
Sur le 6 km, Christian Pichodo est 19e en 28’58 ; Monique Carel 59e en 38’03 ; Armelle Pichodo 61e en 38’33 ; Véronique Jouanno 90e en 42’07.
image

Bruno Coër : courir lui apporte calme et sérénité

IMG3584

Bruno Coër
55 ans – chauffeur livreur – réside à Saint-Thuriau – Natif de Mûr-de-Bretagne – signe zodiacal : gémeaux.

De quand date votre première licence à l’ACRLP ? Et pourquoi avez-vous choisi l’ACRLP ?
De 1998. Un copain de triathlon m’a présenté à Rémi Le Yaouanq et comme je voulais faire du cross, j’ai fait ma licence.
Pourquoi courez-vous ? Qu’est-ce que cela vous apporte ?
J’ai toujours aimé courir. Ça m’apporte le calme et la sérénité.
C’est quoi votre spécialité dans la discipline (le fond ? La vitesse ? Un lancer ? Etc.) ?
Le demi-fond.
Depuis que vous courez à l’ACRLP, quelle est, pour vous, votre meilleur résultat ou votre plus belle course ? 
Au semi-marathon de St-Pol-Morlaix avec un chrono record pour moi de 1h16 mn.
Quels sont vos objectifs sportifs à court terme ?
Je ne me fixe aucun objectif.
Votre point fort dans la discipline ?
Les cross-country.
Et votre point faible ? Là où vous vous devez de vous améliorer…
Résister et ne pas m’enflammer quand je suis en très grande forme !
Vous mangez quoi avant une course ?
Rien de spécial…
C’est qui votre « pote » d’entrainement ? Celle ou celui avec qui courir est un plaisir ?
Gilles Guillemot et Anthony Le Hénanff.
Quand vous ne courez pas, vous faites quoi (autre(s) loisir(s)) ?
Je chasse, je jardine et je fais un peu de vélo.

A treize pour la grande finale !

IMG_6309

Dimanche 6 mars aura lieu au Mans (72), le championnat de France de cross-country.

Et l’ACRLP sera encore et toujours de la partie avec la présence de treize athlètes qui tenteront de porter haut et fort les couleurs du club.

Alors bonne chance à eux !

Rappelons que les vétérans hommes (notre photo) seront sur la ligne de départ puisqu’ils ont obtenu leur qualification par équipe à Louviers. Derrière leur chef de file Thierry Collet, Sébastien Gautier, Fabrice Chérel, Thierry Gégourel, Laurent Josset et Hervé Lassimonne y vont pour se faire plaisir et se mesurer aux meilleurs de la discipline.

Sur le plan individuel, on retrouvera notre duo Jacques Emeraud-Ludovic Josse chez les seniors hommes. Solène Guillemet (senior femme), Lucie Duval (junior fille) et Antoine Launay (espoir homme) feront de leur mieux dans leurs catégories respectives. Alors que nos plus jeunes représentants, Hugo Le Fur et Elie Le Sourn essaieront de se sortir de la masse en cadets.

Et comme on dit : à l’impossible, nul n’est tenu. Alors qu’ils fassent de leur mieux !

Thierry Collet : avec Annie et son chien Viatka

IMG_3264

Thierry Collet,
45 ans – en couple – ouvrier – Habite à Locminé/St Avé – originaire de Moustoir-Ac – signe zodiacal : taureau

–  De quand date votre première licence à l’ACRLP ? Et pourquoi avez-vous choisi l’ACRLP ?
Depuis 1991. La faute à mon voisin….Rémi Bellec !

– Pourquoi courez-vous ? Qu’est-ce que cela vous apporte ?
Pour le bien être, le besoin de me dépenser. C’est un exutoire pour le boulot. Allier aussi compétition et loisirs (vacances). Et le fait de pouvoir partager avec ma compagne la même passion . Beaucoup d’émotions aussi…
– C’est quoi votre spécialité dans la discipline (le fond ? La vitesse ? Un lancer ? Etc.) ?
Le cross, le fond (marathon…).
– Depuis que vous courez à l’ACRLP, quelle est, pour vous, votre meilleur résultat ou votre plus belle course ? 
En fait, deux dates retiennent mon attention : février 95 avec la qualification à Vire pour le France de cross ; et janvier 2013 avec le titre de champion de Bretagne vétérans à Plouay… avec la manière !
– Quels sont vos objectifs sportifs à court terme ?
Toujours prendre du plaisir.
– Votre point fort dans la discipline ?
Le mental à l’entrainement. Et croire en soi en compétitions.
– Et votre point faible ? Là où vous vous devez de vous améliorer…
Arrivé à un âge, on espère juste pouvoir courir le plus longtemps possible et perdre le moins de temps possible à chaque année qui passe…
– Vous mangez quoi avant une course ?
Des crêpes !
– C’est qui votre « pote » d’entrainement ? Celle ou celui avec qui courir est un plaisir ?
Avec Annie, ma compagne et Viatka, mon chien.
– Quand vous ne courez pas, vous faites quoi (autre(s) loisir(s)) ?
Du vélo pour rester dans le sport. Sinon, je bricole ou je jardine.

L’ACRLP aux Foulées de Printemps de Pontivy

IMG_6635

Retrouvez en images nos représentants qui ont participé aux Foulées de Printemps à Pontivy en cliquant ici.

(Photo de la présidente Monique Le Yaouanq).

 

Kristell Le Lay : « je dois améliorer ma gestion de course »

IMG_3672 (1)

Kristell Le Lay,
38 ans – mariée avec Olivier – kinésithérapeute – réside à Locoal-Mendon  – originaire de Plouha (22) – signe zodiacal : vierge.

– De quand date votre première licence à l’ACRLP ? Et pourquoi avez-vous choisi l’ACRLP ?
Je suis au club depuis 2015 et j’ai opté pour l’ACRLP parce que je connais Élodie et Jacques Emeraud.
– Pourquoi courez-vous ? Qu’est-ce que cela vous apporte ?
Je cours car c’est un sport facile à mettre en œuvre : pas de contrainte horaire…et puis c’est sympa d’aller courir avec les copains ou dans des coins qu’on ne connaît pas (lieu de vacances par exemple). J’aime bien l’ambiance des courses. La course à pied m’apporte aussi le côté sport-santé et dépassement de soi. Il y a aussi une certaine satisfaction à la fin d’un entraînement où l’on s’est bien arraché ; ou à la fin d’une course quand les sensations (et/ou le résultat) sont là.
– C’est quoi votre spécialité dans la discipline (le fond ? La vitesse ? Un lancer ? Etc.) ?
Je ne suis pas une spécialiste mais je fais du fond.
– Depuis que vous courez à l’ACRLP, quelle est, pour vous, votre meilleur résultat ou votre plus belle course ? 
Il y en a peu, donc je dirai le départemental de cross de Saint-Avé en janvier dernier.
– Quels sont vos objectifs sportifs à court terme ?
Me faire plaisir sur un 10 km au printemps et améliorer mon chrono.
– Votre point fort dans la course à pied ?
Mon endurance ?
– Et votre point faible ? Là où vous vous devez de vous améliorer…
Améliorer ma gestion de course pour finir plus fort donc améliorer ma vitesse, je pense…
– Vous mangez quoi avant une course ?
Jambon pâtes, fruits et eau.
– C’est qui votre « pote » d’entrainement ? Celle ou celui avec qui courir est un plaisir ?
C’est Olivier Le Lay.
– Quand vous ne courez pas, vous faites quoi (autres loisirs) ?
De l’escalade et de la randonnée.

Dany Bovier court pour son bien-être

Dany Bovier

Dany Bovier,

Marié – trois enfants – fonctionnaire (surveillant pénitentiaire – Habite à Radenac ,- Signe zodiacal : sagittaire.
– De quand date votre première licence à l’ACRLP ? Et pourquoi avez-vous choisi l’ACRLP ?
Environ 2012. C’est Antony qui m’a conseillé lors d’une course.
 – Pourquoi courez-vous ? Qu’est-ce que cela vous apporte ?
Pour le bien-être tout simplement.
 – C’est quoi votre spécialité dans la discipline (le fond ? La vitesse ? Un lancer ? Etc.) ?
Le fond.
– Depuis que vous courez à l’ACRLP, quelle est, pour vous, votre meilleur résultat ou votre plus belle course ? 
Le 10 km d’Erdeven avec un temps de 44 mn 23 et le semi-marathon de Brière en 1 h 44.
 – Quels sont vos objectifs sportifs à court terme ?
Courir le semi-marathon de Tregueux.
 – Votre point fort dans la discipline ?
La volonté.
 – Et votre point faible ? Là où vous vous devez de vous améliorer…
Au niveau de mon alimentation.
– Vous mangez quoi avant une course ?
Je mange trop ! Beaucoup trop !
 – C’est qui votre « pote » d’entrainement ? Celle ou celui avec qui courir est un plaisir ?
Je n’ai pas de préference. Le plus souvent c’est avec Béatrice .
– Quand vous ne courez pas, vous faites quoi (autre(s) loisir(s)) ?
Du vélo.

Louviers : 13 qualifiés pour le championnat de France !

IMG_3562

Lucie Duval termine dans le top 10 de ce Pré-France.

Une nouvelle fois, les athlètes de l’ACRLP ont bien tenu leur rang lors de cette demi-finale du championnat de France à Louviers, hier.

Au final, ils sont treize à avoir obtenu leur billet pour les championnats de France qui auront lieu le 6 mars prochain au Mans.

Sur le plan individuel, ils sont sept à avoir ainsi réussi à tirer leur épingle du jeu. La meilleure performance du jour étant à mettre à l’actif de la jeune Lucie Duval qui termine dans le top 10 en juniors (10e).

Très belle 15e place également de Ludo Josse chez les élites alors que Jacques Emeraud se classe 29e. Ils seront accompagnés au Mans par Antoine Launay (73e) dans cette catégorie.

Chez les elites femmes, Solène Guillemet était attendue. Elle termine 27e et ira aussi au Mans. Tout comme les deux cadets, Hugo Le Fur et Elie Le Sourn qui se classent, respectivement, 31e et 41e.

Enfin, par équipe, nos chefs de file, les masters hommes ont été à la hauteur de nos espoirs en se qualifiant, eux aussi, pour le France grâce à une superbe cinquième place par équipe. Grâce à Thierry Collet, excellent 16e, Fabrice Chérel (47e), Thierry Gégourel (50e) et Hervé Lassimonne (55e). Ils seront accompagnés par Sébastien Gautier (69e) et Laurent Josset (133e).

Enfin, on notera les très belles prestations de nos minimes filles avec le comité du Morbihan (2e) : Elisa Gastineau (12e), Marine Le Dour (17e) et Typhaine Le Gal (26e).

Tous les résultats de nos représentants en cliquant ici.

RESULTATS COMPLETS

DES PHOTOS A GOGO !

Le club tient aussi à remercier l’enseigne Carrefour Market de Locminé qui a fourni les denrées alimentaires de ce week-end de compétition. Sans partenaire, on n’avance à rien !

Demi-finale du championnat de France de cross-country

511709001454595109images1

La demi-finale du championnat de France de cross-country aura lieu ce dimanche 7 février à Louviers.

Rappelons que l’ACRLP y sera représenté avec pas moins de 7 équipes : les cadets et cadettes, les élites hommes et femmes et les masters hommes, ainsi que deux équipes sur le cross court (hommes et femmes). Six individuels compléteront la délégation acrlpiste.

On va les encourager très fort !

PLus d’info sur le site de l’EA LOUVIERS

Bernard Cabelguen : un mental en titane !

IMG_1900

  • Bernard Cabelguen,

55 ans – mariés – 3 enfants – dirigeants de sociétés – domicilié à Quimper – natif de La Chapelle-Neuve (56500) – signe zodiacal : gémeaux.

– De quand date votre première licence à l’ACRLP ? Et pourquoi avez-vous choisi l’ACRLP ?
De janvier 1981 ; l’ACRLP parce que c’était le club le plus proche géographiquement.
– Pourquoi courez-vous ? Qu’est-ce que cela vous apporte ?
Du plaisir, mais aussi l’esprit de compétition, et le maintien en bon état !
– C’est quoi votre spécialité dans la discipline (le fond ? La vitesse ? Un lancer ? Etc.) ?
Le marathon.
– Depuis que vous courez à l’ACRLP, quelle est, pour vous, votre meilleur résultat ou votre plus belle course ? 
Les 2h39 sur un marathon et les 55 marathons terminés ! Trop de belles courses pour en retenir une…
– Quels sont vos objectifs sportifs à court terme ?
Un nouveau marathon après une pubalgie en 2015 (arrêt au 3e km du marathon de Nantes).
– Votre point fort dans la discipline ?
Un mental en titane !
– Et votre point faible ? Là où vous vous devez de vous améliorer…
Ma vitesse de base.
– Vous mangez quoi avant une course ?
Des nouilles ou du riz jusqu’à la veille. Rien le matin si le marathon a lieu durant cette première partie de la journée.
– C’est qui votre « pote » d’entrainement ? Celle ou celui avec qui courir est un plaisir ?
Moi-même,. Car il n’est pas possible de trouver deux coureurs du même niveau pour un entrainement en commun.
– Quand vous ne courez pas, vous faites quoi (autre(s) loisir(s)) ?
Actuellement, c’est boulot et boulot pour mes entreprises !